Ateliers pour les Lycées

LE THÉÂTRE

Ateliers culturelles :

LES ATELIERS D’IMPROVISATION THEATRALE

match d'impro
Moment de l’hymne par équipe

L’improvisation théâtrale offre un travail pédagogique riche ouvrant sur de nombreux domaines tels que l’imagination, la fantaisie, la créativité, l’écoute, la solidarité, la culture générale, l’affirmation de soi, la vie d’un groupe… Amener de l’impro au lycée…C’est créer une réelle émulation entre les jeunes…Les ateliers d’improvisation permettent d’aborder de manière technique les aspects liés à l’art de l’improvisation théâtrale et ainsi révéler et libérer la créativité de chacun. Ce sont des moments d’expression libre remplis de convivialité et de joie.

L’improvisateur est l’acteur, l’improvisateur est le metteur en scène, l’improvisateur est l’auteur de la scène qu’il joue.

Très rapidement, l’assimilation de ces trois éléments permet de s’intégrer dans le circuit des rencontres avec d’autres équipes et aborder les matchs d’improvisation théâtrale.

 

LES ATELIERS DE THEATRE

Pourquoi fait-on du théâtre ? Sinon pour créer des liens..Chaque histoire à sa traduction, son interprétation.

Grâce au théâtre nous avons la possibilité d’apprendre à se connaître, à découvrir l’autre, à modifier nos schémas corporels, à avoir une autre relation aux mots et cela au travers de chaque personnalité. Le théâtre peint une

atelier théâtre ado
atelier théâtre ado

identité et nos identités peignent le théâtre. C’est un véritable enrichissement personnel et collectif : Un moyen de dépasser ses doutes, ses limites, ses peurs…Mais aussi une passerelle sur l’imaginaire, les histoires et les rêves…Enfin, c’est l’ouverture sur les autres, soi et le monde…En conclusion, c’est s’adapter à un univers différent du sien, accepter les idées d’autrui pour les utiliser ensemble.

Nous travaillons sur plusieurs axes pédagogiques, soit : la dynamique de groupe, le corps, la voix, l’improvisation théâtrale, le texte, et l’interprétation.  C’est  pour nous les fils conducteurs d’une recherche collective et créative.

LE HIP-HOP

LES ATELIERS D’ECRITURE  RAP

Le rap est naît dans les années 70 dans le quartier du Bronx à New York. Militante et revendicatrice cette musique issue du Hip-Hop sait aussi être festive. En 40 ans, le rap en France a su acquérir ses lettres de noblesse dans le monde de la culture et auprès de toutes les couches sociales. Le rap est un moyen d’expression riche et

Atelier Rap
Atelier Rap

accessible à toutes les tranches d’âge. Mêlant musique, texte, flow, et acquisition d’un style c’est une rencontre avec soi-même effectué dans la joie et la bonne humeur. Apporté de manière innovante et pédagogique nous aurons à cœur de vous prouvez que la musique est un formidable moyen d’expression accessible à tous. Cet art vous initiera à l’oralité, l’écriture, la musique et vous demandera de vous positionner face au monde qui vous entoure.

L’objectif  sera de permettre aux jeunes d’apprendre à déclamern scander. de devenir autonome face à cet art sans avoir besoin à long termes de l’intervenant. Afin que le jeune puisse ainsi s’approprier cet art et en faire son moyen d’expression à part entière !

LES ATELIERS DE SLAM

Le slam est un art oratoire ou les mots priment. En effet, libre de se mouvoir dans l’espace à travers une infinité de rythme. Il a pour objectif de favoriser l’expression, l’échange entre jeunes d’une part. mais aussi, avec l’adulte d’autre part.  C’est pourquoi,  dans cet échange que nous souhaitons amener les jeunes et moins jeunes au sein de nos ateliers. Le slameur se retrouve face à lui-même, qu’il s’agisse d’un texte écrit ou improvisé, le principal est de donner à voir et à entendre.

atelier slam
atelier slam

Le Slam aborde de nombreux domaine tel que la confiance en soi, l’improvisation, l’oralité, l’écriture ou bien encore la poésie. Accessible à tous, cet art oratoire n’a pour prétention que de remettre l’échange et l’écoute au centre des choses. Echange simple pour doucement appréhender l’étranger, celui qui n’est pas soi, l’autre, l’étranger de nous…Jean Paul Sartre ne disait-il pas « L’enfer c’est les autres.. » ?